Le nouvel outil d'Ancestris pour rechercher facilement des ancêtres communs entre utilisateurs

La participation d'Ancestris au salon de généalogie de Poitiers a non seulement été l'occasion de se faire connaître du grand public généalogique, mais aussi de présenter son logiciel et notamment son nouveau plugin "Partages d'arbres" qui fait la fierté de l'équipe.
En effet, ce module constitue une avancée majeure pour les généalogistes qui veulent faire des recherches dans les arbres d'autres généalogistes, puisqu'il le fait non seulement simplement, mais aussi de manière sécurisée et maîtrisée.
C'est donc une présentation de ce module que je vous propose aujourd'hui, à partir de mon expérience d'utilisatrice d'Ancestris qui vient de le découvrir.  

Tout généalogiste le sait : à l'ère des technologies Internet et multimédias, consulter l'arbre d'autrui pour faire grandir le sien, et, réciproquement, proposer le sien pour aider autrui, n'a jamais été aussi facile. Avec le plugin d'Ancestris, le partage d'arbres le devient encore plus ! En quelques clics, ses gedcoms sont comparés à ceux des autres utilisateurs tout en choisissant ce qu'on partage avec eux.  

Un plugin pour partager facilement son arbre avec les autres

Comme tous les plugins d'Ancestris, le plugin Partages d'arbres s'installe très facilement en quelques clics[1]. Lors de l'installation, quelques paramètres sont à personnaliser, notamment le type de correspondance souhaité avec les autres utilisateurs (appariement par correspondance exacte, probable ou approximative). On aura également paramétré le niveau de confidentialité de son/ses gedcom(s)[2] (les individus encore vivants, nés après telle date, peuvent rester invisibles).
Après l'installation du plugin puis à chaque lancement du logiciel, la fenêtre à proprement parler de l'outil s'ouvre. On peut y visualiser les utilisateurs connectés et qui proposent de partager leur(s) gedcom(s), et choisir parmi eux ceux avec qui l'on souhaite partager ses données. Il suffit alors de cliquer sur la loupe pour lancer la recherche d’appariements. Après quelques instants pendant lesquels Ancestris interroge en mode peer to peer[3] toutes les autres applications Ancestris qui partagent, on peut voir les éventuels individus en commun entre chacun de ses gedcoms et chacun des gedcoms des autres utilisateurs.

La fenêtre après le lancement de la recherche

La fenêtre après le lancement de la recherche et les liens entre les gedcoms (cliquer pour zoomer)
(source : Scribavita)

Un simple clic sur le bouton "individu" ou "famille" potentiellement en commun, et une fenêtre détaillée montre les individus de son gedcom commun avec celui d'un autre utilisateur.

Fenêtre d'appariement d'individus

Fenêtre d'appariement d'individus (cliquer pour zoomer)
(source : Scribavita)

L'identification se fait sur une reconnaissance des noms et prénoms, des recouvrements de lieux et des recouvrements de période. Plus le niveau d'appariement choisi préalablement est élevé, plus les correspondances seront fortes (de 1 à 3 étoiles dans la fenêtre), mais moins elles seront nombreuses... A chacun de faire son choix dans le niveau de compatibilité avec autrui, puis de faire le tri dans les réponses proposées.
Si l'on souhaite rentrer en contact avec le propriétaire du gedcom qui nous intéresse, il suffit de cliquer sur sa photo, et ses coordonnées apparaissent. Un simple clic sur le bouton idoine ouvre même un mail tout prêt, qu'il suffit de compléter avec les informations relatives aux ancêtres sur lesquels on souhaite en savoir plus. On peut également exploiter la correspondance via copier / coller.

En quelques clics, il est donc facile d'identifier les ancêtres potentiellement en commun avec ceux de son gedcom, sans avoir besoin de faire des recherches particulières sur des noms et prénoms et des plages de dates et de lieux. Il est ensuite très facile d'en savoir plus en interrogeant directement le créateur du gedcom.
Tout généalogiste a compris l'intérêt que le partage d'arbres peut représenter en termes de gain de temps de travail et de recherches. Le plugin d'Ancestris Partages d'arbres permet de gagner encore plus de temps puisqu'un simple clic permet de faire automatiquement des recherches d'appariement inter-gedcoms.

Un plugin qui permet de maîtriser ses données

A la différence des sites Internet sur lesquels on peut déposer son arbre et autres logiciels qui intègrent la recherche d'ancêtres communs entre utilisateurs, le plugin Partages d'arbres d'Ancestris ne diffuse aucune donnée sur Internet. Les données transitent en peer to peer sécurisé, et sont échangées avec qui on le décide et quand on le décide. L'avantage du peer to peer par rapport au dépôt de données sur Internet via une plateforme ou un logiciel réside dans la sécurité des données : seules les données échangées transitent effectivement sur Internet, sans être stockées ailleurs que sur son propre ordinateur.
Par ailleurs, le partage d'arbres sur Ancestris n'est pas automatique à l'ouverture du logiciel, mais se fait seulement sur activation du plugin et pour une durée définie ou déterminable par l'utilisateur. De plus, celui-ci choisit quel gedcom il partage, et avec qui.
La recherche peut également se faire de façon passive. Tout le monde n’a pas besoin d’être connecté en même temps. Donc si le partage est enclenché, les recherches des autres utilisateurs sur son arbre sont également exploitables. Si quelqu'un trouve un ancêtre commun avec vous pendant votre absence, vous pouvez à votre retour le contacter pour connaître cet ancêtre commun.

Un plugin gratuit et d’autant plus utile que les utilisateurs sont nombreux !

A ce stade, la communauté des utilisateurs Ancestris est modeste en nombre et la probabilité de trouver un cousin est donc de facto statistiquement plus faible. De plus, l'échange de données via Ancestris n'est possible qu'avec les utilisateurs qui ont décidé de partager à un moment donné : il faut donc régulièrement être en partage sur Ancestris pour pouvoir croiser différents utilisateurs et augmenter ses chances de trouver des cousins. Avec le nombre grandissant d’utilisateurs, cet outil pourrait combiner l'avantage de maîtriser ses données et l’efficacité de ses recherches sans avoir besoin de scruter de nombreux sites et sans avoir à exporter son gedcom sur un site général ou personnel.  

De plus, n'oublions pas l'avantage essentiel d'Ancestris et de ce plugin sur les autres services équivalents : la gratuité. Pas besoin d'abonnement à un service payant pour une durée limitée, pas besoin d'acheter un logiciel à renouveler plus ou moins chaque année : chez Ancestris, tout est gratuit et évolue en permanence gratuitement !

Et parce que dans partages d'arbres, il y a partages, un vote au sein de la communauté d'Ancestris a même été organisé pour choisir le nom du plugin !


[1] En cas de problème, l'équipe Ancestris ou d'autres utilisateurs, tous très réactifs sur le forum, sauront vous aider
[2] Dans Ancestris, on peut en effet travailler sur plusieurs fichiers gedcoms simultanément
[3] Echange direct de données entre ordinateurs connectés. Pour plus d'informations, voir par exemple Wikipedia

Sources :

Article écrit par Chantal, le 6 novembre 2015

Article suivant Article Précédent